On te présente le concept UNESCROAD !

Maxime, il a des idées en permanence, un jour = une idée. Et UnescRoad en fait partie. Je vais te raconter comment !

Nos métiers nous plaisent beaucoup. Maxime peut voyager comme il le souhaite à grâce à son employeur trop cool. Il lui faut juste une connexion internet et du calme. Mon travail à moi, il me permet d’organiser des évènements dans le milieu de la beauté. Nous ne nous ennuyons pas mais honnêtement, l’envie de voyager nous démangent beaucoup.

Maxime est un passionné de voyage. Il a déjà pas mal voyager, mais surtout, il a vécu à l’étranger pendant plus de dix ans : les Pays-Bas, le Cambodge, l’île de Malte, la Thaïlande et le Japon. Du fait de notre rencontre, il a déposé ses valises en France. Il partage donc son temps entre la France et le Japon où réside sa fille. Pourtant, Il a toujours soif de découverte, toujours envie d’apprendre, d’être émerveillé par un paysage, une culture ou un mode de vie bien différent du sien.

Pour la part, le voyage a toujours été une envie. Pourtant, je n’ai pas eu souvent l’occasion de voyager loin. Plus les jours passent et plus la passion de Maxime pour le voyage me fait envie, m’inspire.

Maintenant, tu dois te demander comment ce projet a vu le jour ? Je vais t’expliquer, l’idée est née dans l’esprit de Maxime. C’était un soir d’hiver devant la télé, il s’ennuyait quand, tout à coup, lui vient une idée folle. Non je plaisante, ça ne s’est pas réellement passé comme cela … Hahahaha !

Maxime réfléchit toujours à faire de nouvelles choses ! Et maintenant que je me suis un peu incrustée dans sa vie, il a envie de partager tout ça avec moi. Et je ne te cache pas que ça me fait plaisir. Notre objectif : découvrir dès que nous en avons l’occasion.

Depuis un an, nous avons visité beaucoup d’endroits en France. J’ai envie de dire, de manière ironique, merci la pandémie qui nous a empêchés de passer les frontières, ou de manière plus sérieuse, merci la pandémie qui nous a permis de voir la France plus en profondeur. Surtout Maxime qui, finalement après plus de 10 ans à l’étranger, en a oublié de visiter son pays natal. Quelle idée !

Un jour, il traine sur le net comme il aime faire. Il tombe sur un reportage qui raconte l’histoire de l’Unesco, depuis toutes ses années, tout ce qu’ils ont mis en place, etc. C’est là qu’il découvre les milliers de sites culturels ou naturels classés au patrimoine mondiale de l’Unesco.

Comme nous sommes un couple qui aime les défis, toutes sortes de défis, du plus intelligent au plus … insolite ! Il a décidé que celui-ci serait sans aucun doute le plus intelligent ! Et comme moi je n’aime pas refuser un de ses défis, au moment où il me propose : “hey Loup (c’est mon petit nom d’amour, sans commentaire !) et si on visitait chaque site ?” …

Ma réponse à sa question a été un grand OUI. Tentons l’aventure même si je ne sais pas si une vie nous suffira !

De là est née l’envie de le partager avec toi, cher(e) lecteur(trice) via ce site et sur les réseaux sociaux. Le plus fou dans tout cette histoire, c’est que c’est moi qui écris, chose que je ne n’ai jamais fais auparavant. Les sms, ça compte ? Effectivement, je n’ai jamais écrit et ça aussi, c’est un sacré défi.

Alors toi derrière ton écran, j’espère que tu prendras du plaisir à nous lire et si notre aventure t’intéresse, n’hésite pas à nous suivre. Ca sera simplement Maxime et Silvia qui vont passer leur vie sur les routes de l’Unesco … à très vite !

Silvia