Abbatiale de Saint-Savin – Notre visite de l’abbaye – Guide 2021

abbatiale saint savin peinture

Nous avons profité d’un week-end pour faire plusieurs visites dans la même région. Voici arrivée notre deuxième visite sur la liste des sites de L’Unesco, après celle de la Cathédrale de Bourges. Cette fois-ci nous nous dirigeons vers la ville de Saint-Savin. Petit village situé pas très loin de Poitiers, dans la région Nouvelle Aquitaine. Le temps est triste mais on ne se décourage pas.

Pour être honnête, nous ne partions pas très convaincus d’aimer cet endroit. Et finalement cette visite est sans hésitation notre coup de coeur du weekend. Cette abbaye est impressionnante, une œuvre d’art à elle toute seule. Belle surprise !

L’abbatiale de Saint Savin sur Gartempe

L’abbaye est surnommée la « Sixtine Romane », elle est décorée d’une multitude de peintures murales dans un parfait état. Le monument, construit à l’époque carolingienne par Saint Benoît d’Aniane, est située en région Nouvelle Aquitaine. Considérée comme un Chef-d’oeuvre du génie créateur de l’homme, celle-ci a été inscrite au Patrimoine Mondiale de l’Unesco en 1983.

Dès l’entrée, on remarque une multitude de peintures murales datant des 11ème et 12ème siècles, qui décorent les murs, les colonnes. Ils sont décorés de fresques, de motifs, toute une histoire se raconte. Les peinture et fresques murales décrivent des faits bibliques dans un ordre précis et par thème. Par exemple, tu pourras y voir une représentation de l’Apocalypse. La passion du Christ y est décrite également, avec des scènes de Martyrs, de grandes figures de saints. En clair, c’est un vrai chef-d’oeuvre de la peinture murale de l’époque.

Informations pratiques

Adresse Place de la Libération
86310, Saint-Savin-sur-Gartempe
Contact – Tél. : 33 / (0)5 49 84 30 00
Tarifs – Visite avec tablette numérique
Tarif plein : 10€
Tarif réduit : 8€
Gratuit jusqu’à 8 ans
– Visite guidée
Tarif plein : 12€
Tarif réduit : 10€
Gratuit jusqu’à 8 ans
– Forfait famille
Tarif unique : 27€ (deux adultes et deux enfants de 8 ans ou plus)
Tarifs de groupe – A partir de 15 personnes : 9€
– Tarifs scolaires : à partir de 4€
– De 5 à 14 personnes : forfait petit groupe à 130€
Horaires – BASSE SAISON (Février – Mars – Novembre – Décembre)
Du lundi au samedi : 10H00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00
Le dimanche : de 14h00 à 17h00
– MI SAISON (Avril – Mai – Juin – Septembre – Octobre)
Du lundi au samedi : 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00
Le dimanche : 14h à 18h00
– HAUTE SAISON (Juillet – Août)
Du lundi au dimanche : 10h00 à 19h00
– FERMETURE : 24, 25, 31 décembre
– JANVIER : fermeture annuelle
Horaires des visites guidées – FÉVRIER – MARS – NOVEMBRE – DÉCEMBRE
Du lundi au vendredi : 10h30 – 14h30 et 16h00
Samedi et dimanche : 15h00
– AVRIL – MAI – JUIN – SEPTEMBRE – OCTOBRE
Du lundi au vendredi : 10h30 – 14h30 et 16h00
Samedi et dimanche : 14h30 et 16h00
– JUILLET – AOÛT
Tous les jours : 10h30 – 12h00 – 14h30- 16h00 Et 17h30
Accès Saint-Savin se situe à 50km à l’est de Poitiers
Accessible en voiture
En train : gare TGV de Poitiers
En BUS depuis le centre-ville de Poitiers

Notre visite de l’abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe

Nous arrivons à Saint-Savin, sous la pluie et la grisaille. Nous avons le sentiment que cette visite ne sera pas la plus incroyable. De l’extérieur, nous découvrons l’abbatiale que nous avons pu apercevoir de loin sur la route. Nous sommes toujours en voiture car notre souhait est de pouvoir être libre de nous arrêter où nous le souhaitons.

En voyant l’extérieur, nous maintenons notre manque d’enthousiasme quant à cet endroit. Nous ne nous attardons pas et décidons de rentrer directement à l’intérieur. Nous arrivons dans un hall, nous sommes accueillis par un jeune homme qui gère les entrées du site.

Trois propositions s’offrent à nous :

  • Une visite guidée en groupe ;
  • Une visite seuls mais avec la location d’une tablette (celle-ci nous explique toute l’histoire de ce lieu en images et vidéos) ;
  • Une visite classique (gratuite) où nous découvrons tout par nous-même.

Nous choisissons la visite avec la location des tablettes en se disant que nous allons apprendre des choses pour une fois ! Et tu sais quoi ? Nous ne regrettons pas une seule seconde ce choix. La location coûte 10€ par tablette, c’est par cher aux vues de la qualité des explications, des vidéos et des images. Alors pourquoi s’en priver ?

Généralement, nous sommes plus du style à faire les visites par nous mêmen en mode libre. Mais de plus en plus, nous utilisons les guides audio qui sont une bonne alternative à la visite libre mais tout en recevant des informations pertinentes sur le lieu !

Et la visite peut  commencer. Première impression ? Wouaou !! Le lieu est canon, un chef d’œuvre, de l’art partout, dans tous les recoins !

Avec les explications des vidéos, nous sommes immergés dans le passé, tout est très bien raconté. Nous sommes restés longtemps à l’intérieur, cette fois nous avons tout contemplé. Le logiciel sur la tablette est bien fait. Tu parcoures le bâtiment tout en recevant des informations intéressantes et simples à assimiler. Je pense que cette activité s’adapte même aux enfants à partir de 6 à 8 ans. En tout cas, en ce qui nous concerne, nous avons été très disciplinés et toujours à l’écoute de ce que nous racontaient nos tablettes.

La beauté des peintures est ce qui nous a le plus attiré. L’énorme fresque de la voûte, en bon état, pourrait être comparée à une bande dessinée : elle raconte une histoire.

Contrairement à beaucoup de monuments sombres, cette abbaye est très lumineuse. Honnêtement, on pourrait penser que ce monument a été construit il y a peu. Nous visitons également les jardins. Il s’agit des anciens potagers de l’abbaye. La visite est fraiche mais reste agréable. Il est bon d’imaginer la vie d’avant, celle que les moines vivaient jadis.

Après une bonne heure et demi de visite, il est temps pour nous de quitter l’abbaye et son histoire magique. Ce lieu, c’est exactement pour cela que nous avons commencé cette aventure. Jamais de la vie je ne serais venue ici par moi-même pour visiter une abbatiale. UnescRoad nous y a poussé et finalement, c’est un régal de culture et de tourisme !

Si vous passez par-là, prenez le temps de vous y arrêter, ça vaut le détour. Quant à nous, c’est l’heure de partir vers notre troisième étape !

📍 A faire autour de l’abbatiale Saint Savin

Saint-Savin-sur-Gartempe, c’est un petit village, la visite est rapide. Une fois l’abbaye visitée, tu pourras te rendre sur le vieux pont du village pour visiter la maison des abeilles, non loin de la forteresse d’Angles-sur-L’anglin.

Tu es un grand sportif ou une grande sportive ? Tu trouveras, à quelques kilomètres du village, un site naturel d’escalade. Si tu aimes simplement te balader dans les petites rues, alors nous te conseillons de prendre une petite heure pour te perdre dans ce village tout à fait charmant.

🍽 Bon appétit à Saint-Savin

donjon de bacchus

Le temps n’est pas au rendez-vous, avec la pluie,  difficile donc de nous balader. Nous prenons la route et décidons de rechercher un restaurant sur les petites routes de campagne. Il faut dire que nous sommes très mal habitués, nous, Parisiens qui pouvons déjeuner ou dîner à n’importe quelle heure. Là, en campagne, trouver un restaurant à 14h30 est devenu une vraie mission.

Grâce à nos recherches sur TripAdvisor, nous tombons sur un petit établissement qui, à première vue, ne paye pas de mine. Il a pourtant un joli potentiel. Certes il est en bord de route, mais  soyons clair, les routes de campagne ne sont pas les plus encombrées ! Nous décidons donc de déjeuner ici, au Donjon De Bacchus.

Une charmante petite terrasse donnant sur les ruines de l’ancienne chapelle Sainte Croix nous y attend.

Ce sont les restes d’un établissement monastique posés sur d’imposants rochers dénudés. Le village d’Angles-sur-L’anglin est classé parmi les plus beaux villages de France.

Maxime a froid et il se met à pleuvoir. Nous rentrons à l’intérieur et nous allons nous assoir sur les chaises en osier me semble-t-il. On ne va pas se mentir, le décors à l’intérieur est ultra moche mais nos plats sont très bons. Je prends un camembert au four et Maxime, lui, se tourne vers une entrecôte avec des frites. Simple. Basique !

Lorsque les plats arrivent, nous nous jetons littéralement dessus. Nous sommes affamés. Je déguste mon fromage tandis que Maximem dévore sa viande. Il mange beaucoup trop vite ce cochon ! Le déjeuner se déroule parfaitement bien. Plus tard, nous payons et décidons de reprendre la route !

vue restaurant

C’est un endroit agréable, calme, la nourriture y est bonne, familiale je dirais. La cuisine est de qualité. Tout est fait maison, les prix sont abordables et la fille et la mère sont accueillantes. Avec un peu de soleil, le repas aurait été agréable en terrasse car la vue est vraiment sympa !

Clairement, c’est un spot que je conseille. Voici l’adresse : LE DONJON DE BACCHUS, Rue du château à Angles-sur-L’anglin (86260). Vous pouvez téléphoner au 06 81 54 01 27 pour réserver. L’établissement est fermé le lundi et le mardi et du mercredi au dimanche, il est ouvert de 11h30 à 18h30.

🛏 (PAS) Bon plan dodo

manoir de beauvoir

Nous décidons de poser nos valises au Manoir de Beauvoir. C’est Maxime qui trouve l’établissement pendant que je conduis. Sur Booking.com, c’est celui qui lui paraît le mieux dans les environs.

Nous arrivons sur le domaine, c’est plutôt joli. Le bâtiment principal, le manoir, est celui qui accueille la réception, les chambres, le restaurant et le bar. Sur une aile détachée, il y a une piscine couverte – qui ne nous a servi à rien puisqu’une fois de plus j’ai oublié mon maillot de bain (ce qui a le don d’énerver Maxime) – et d’autres chambres (apparemment).  

A l’arrivée à la réception, le gentil homme nous reçoit vraiment bien. Il est brouillon, un peu confus mais sympa quand même. Je vois que Maxime fait un tour d’inspection, il passe du bar au restaurant, il fouine comme d’habitude. L’homme à la réception lui demande si nous dînerons ici ce soir, il répond que oui, j’imagine donc que son tour d’inspection a été satisfaisant.

Nous arrivons à la chambre. La porte s’ouvre. J’adore ce moment où je vais découvrir la chambre. La plupart du temps, la surprise est bonne. Bah là, non … Putain, quelle chambre horrible. On dirait une chambre de Formule 1 des années 90, quand la franchise n’avait pas encore plastifié la totalité de ses établissements ! Je vois la tête de Maxime … Il est dégouté. La chambre est moche, pas de débat. Tant pis, nous nous rattraperons le soir venu dans le restaurant.

Nous arrivons au second service, cinq minutes en retard. Elles auront leur importance plus tard. Nous prenons deux coupes de champagne pour commencer. Nous observons la carte, encore une fois, nous sommes affamés. On veut de tout ! Mon choix s’arrête sur le saumon en entrée – bien obligée puisque plus de foie gras – et sur un bœuf effilé ensuite. La jeune serveuse a déjà commencé à énerver mon grincheux en lui disant que les deux messieurs arrivés juste avant nous avaient commandé les deux derniers foies gras.

Le saumon arrive. Pas très joli mais certainement très bon. La serveuse continue ses gaffes. Elles nous apportent deux pauvres tranches de pain de mie en nous disant qu’ils n’ont plus de pain. Ouh la la toi, tu ne sais pas que mon grognon est grognon ce soir ? L’entrée est bonne mais sans plus. Le plat arrive. Et là, énorme barre de rires sur le format. L’effilé de bœuf est présenté exactement de la même façon qu’une part de gâteau. On dirait presque un crumble. C’est bon, mais encore une fois, pas extraordinaire. Maxime le mange, moi, qu’à moitié. Et bizarrement, cette fois-ci, il ne finit pas mon assiette, c’est que ça ne lui a pas plus tant que ça.

restaurant manoir de beauvoir

Mais l’apothéose, c’est le dessert. Nous commandons des profiteroles au chocolat. Tiens, je me rends compte seulement maintenant que nous avons mangé la même chose. Bon déjà, c’est pas un ou deux profiteroles qu’ils nous amènent mais deux grosses assiettes (presque écœurantes) remplies à ras bord. Et puis nous commandons aussi deux coupes de champagne pour terminer notre dîner.

Quand elles sont arrivées, j’ai vu la gueule de Maxime se décomposer. Il me regarde et me dit : « je ne suis pas relou généralement, mais là, il ne faut pas déconner. Regarde les coupes, ce ne sont même pas les mêmes verres » et effectivement, il avait raison. Pour un restaurant de ce standing (non pas que ce soit un haut niveau), ce n’est pas acceptable. Il prend les coupes et les ramènent au bar en expliquant le problème avec sa grosse voix. Quelques minutes plus tard, voilà deux coupes, identiques cette fois (et offertes), qui arrivent.

Nous finissons le repas en nous repassant toutes ces mésaventures. Nous le savons déjà, ce n’est clairement pas un lieu que nous allons recommander dans notre guide !

PS : je n’écris pas sur le petit déjeuner qui était à l’image du repas. J’ai pourtant demandé à Maxime si je devais en parler, il m’a répondu : «  non, c’était de la merdeeeee … » ! On est d’accord !

Les tarifs sont raisonnables, il faut compter en moyenne 80€ la nuit sur Booking.com et une centaine d’euros pour le repas. Pour un budget comme celui-là, il y a bien mieux à faire selon moi. Je me rassure en me disant que ce n’est pas moi qui ai trouvé ce spot hahahahaha (Chuuuut sinon il va m’engueuler hahahahaha) !

Pour ceux qui n’auraient pas compris qu’il ne faut pas y aller car mieux à faire dans les alentours je suis sûre, voici l’adresse : GARRIGAE MANOIR DE BEAUVOIR, 635 route de Beauvoir à Mignaloux-Beauvoir (86550). Vous pouvez les joindre au 05 49 55 47 47.

Silvia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.