Visiter Rome en 3 jours – Les meilleurs bons plans et un peu de visite 😁

rome banner

Nous voici à la neuvième étape de notre projet UnescRoad. Aujourd’hui, c’est Rome que nous visitons avec toi et crois-moi, nous avons tout un tas de bons plans à te proposer.

Maxime décide de m’emmener dans cette ville magnifique que je ne connais pas et que lui adore, c’est la capitale européenne qu’il préfère. Il parait que Rome est un musée à ciel ouvert.

Eh bien, je te le confirme, il s’agit bien d’une ville-musée. Chaque coin de rue est histoire et culture. J’ai encore plus envie de te raconter cette visite car jusqu’à aujourd’hui, c’est la visite la plus incroyable que j’ai faite. Ce n’est pas difficile, tout le séjour a été une découverte.

Visiter Rome en 3 jours, c’est le plan !

Nous voulons partir, un week-end arrive, nous n’avons rien de prévu. Maxime, comme tu dois déjà le savoir, a la bougeotte. Moi, j’adhère carrément à l’idée de bouger quelques jours.

Maxime a plusieurs voucher à utiliser avant la fin de l’année, c’est l’occasion parfaite pour partir. Mais où ? Finalement, après quelques recherches, Maxime me propose Rome. Quelle belle idée, je n’y suis jamais allée et c’est vraiment une ville qui me fait envie.

Ni une ni deux, les billets d’avion sont réservés, reste plus qu’à trouver un hôtel et le tour est joué. Nous trouvons un petit hôtel sympa avec une jolie décoration à un prix raisonnable et ultra bien placé. C’est l’hôtel La Rovere. Je t’en parle un peu plus bas.

Voilà, tout est ok pour le départ. Je suis tellement heureuse de visiter Rome. Quelques jours loin, tous les deux, c’est génial !

Visiter Rome en 3 jours : deux étapes !

Pour visiter Rome en 3 jours, tu n’as que deux choses à faire au préalable et c’est ce que je te montre tout de suite !

  • Étape 1 – Prendre l’avion

    Depuis que Maxime et moi sommes ensemble, nous n’avons encore jamais pris l’avion. C’est donc une première pour nous. Nous sommes tout excité de pouvoir enfin voyager hors de France. Avec la pandémie de la Covid-19, ce n’est plus si facile qu’avant !

    Nous voilà dans l’avion prêt à décoller. Il me presse de découvrir cette ville « magique » selon Maxime. Le vol se passe à merveille, Maxime dort (le chanceux) et moi je dessine. Tu ne sais pas ça de moi, mais il m’arrive de dessiner. Je ne suis pas trop mauvaise mais pas suffisamment régulière pour vraiment améliorer ma « touch ». Pourtant, j’aime bien ça. Note à moi-même : REPRENDRE LE DESSIN !

  • Étape 2 – Trouver l’hôtel

    Nous arrivons enfin à Rome. Avant de poser nos valises, un petit périple nous attend pour arriver à notre hôtel qui ne se trouve pas très loin du Vatican. Ça me parait irréel d’y être, j’ai trop hâte de tout voir de mes propres yeux. Oui, je suis comme une enfant qui se plonge dans un nouveau livre et qui n’a qu’une idée en tête, découvrir, découvrir toujours plus.

    Nous prenons le train de banlieue qui nous emmène dans le centre-ville. Il y a un seul changement à faire. A l’aéroport, tout est très bien indiqué, aucune chance que tu n’y arrives pas ! En une trentaine de minutes, nous arrivons à la station San Pietro. C’est là que nous descendons. Il fait plutôt beau, nous décidons de marcher un peu, jusqu’à l’hôtel. Celui-ci se trouve plus dans le centre.

    Nous voilà devant l’hôtel. Toi aussi tu te poses la question d’où loger à Rome pour visiter ? Eh bien honnêtement, notre hôtel est une petite pépite ! Il est caché au fond d’une ruelle, il est au calme et à l’abri de la circulation. Il s’agit de l’hôtel La Rovere. Il y a plusieurs chambres disponibles, mais les plus belles sont celles du rez-de-chaussée. Je te conseille vraiment de choisir celles-ci.

    Elles sont situées au-dessus de caves en pierres. Du fait que le sol de la chambre est transparent (en vitre) (voir les photos), tu vois la roche sous tes pieds. C’est magnifique et perturbant à la fois. Le fait de marcher dessus me donne une sensation de vertige mais c’est tellement cool. La décoration de la chambre est un peu dans l’esprit « atelier loft ». Vraiment très beau ! Le personnel est sympa, accueillant et ils parlent anglais. On adore !

Nous voilà à Rome !

Nous sommes enfin arrivés et posés ! L’hôtel est cool, il ne nous reste plus qu’à profiter désormais !

Notre visite de Rome

Il est encore tôt, notre premier jour à Rome ne fait que commencer. Nous voulons vite poser nos valises et partir à l’aventure dans les rues de Rome.

Nous voilà dehors, prêts à découvrir. Nous choisissons de faire cette première balade en trottinette. Pour rejoindre l’hyper centre, il n’y a que 5 minutes de trajet. Il faut savoir qu’il y en a partout des trottinettes, de toutes les marques. C’est super facile de les utiliser.

Prêt(e) pour les meilleures Carbonara de ta vie ?

Après quelques kilomètres parcourus dans les rues de Rome, je m’aperçois très vite qu’effectivement, la ville est un musée à elle toute seule. C’est juste splendide. Mais bon, c’est l’heure de l’apéro, il y a des priorités dans la vie !

Je veux goûter à mon premier Spritz Romain. Nous nous posons dans un petit bar, le « 7 GRAMMI ». Un bar simple, trouvé au hasard, avec une terrasse en extérieur. Il y a du monde mais nous arrivons à trouver un coin où nous asseoir pour savourer notre Spritz qui est très bon pour le coup ! L’effet « arrivée à Rome » ?

Le premier restaurant devrait être une réussite selon Maxime qui me promet que je vais bientôt manger les meilleures pâtes carbonara de ma vie. Il a réservé dans un restaurant qu’il connaît déjà, le « Roscioli ». Il s’agit d’une petite épicerie, avec quelques tables pour manger. Mais il semblerait que ce soit une institution à Rome. Nous nous sommes installés devant la vitrine de fromage, très vintage. Le cadre est juste parfait ! Cela nous met en appétit. J’ai tellement hâte de goûter à ce plat typique d’Italie mais que très souvent nous mangeons mal en France.

Après une vingtaine de minutes d’attente et un verre de vin, nos pâtes à la Carbonara arrivent. Visuellement, elles ont l’air divine. Me voilà prête à prendre ma première bouchée, c’est magique, une explosion en bouche. Tu peux sûrement penser que j’en rajoute des tonnes mais non, elles sont oufs ses « pasta ». Le meilleur et le plus surprenant, c’est la viande. Je ne saurais pas te dire ce que c’est exactement, des morceaux de lards coupés en cube. La première sensation est de ressentir le croustillant de la viande, et vient tout de suite après une douce sensation de tendresse. Je n’ai jamais mangé une viande aussi croustillante et moelleuse à la fois. Les pâtes sont délicieuses. Je peux le dire, jamais je n’ai mangé de carbonara aussi bonne de toute ma vie. C’est vrai, je l’avoue !

Honnêtement tu ne peux pas aller à Rome et ne pas les goûter. Un conseil, il faut réserver avant d’y aller, c’est toujours « full ». Je te donne les infos dans mes bons plans Miam-Miam en bas d’article, pour réserver.

N’oublions pas les monuments à visiter à Rome

Place à la visite de la ville. Il nous reste quelques heures avant la tombée de la nuit. Nous commençons par la Piazza Di Sant Andrea Della Valle, avec sa jolie Basilique.

L’intérieur de cette église au style baroque est magnifique, lumineux et très élégante. Il s’agit de la première dans laquelle je rentre. Je suis déjà émerveillée par les fresques de la voûte en berceau. Les touristes viennent ici spécialement pour voir ces peintures impressionnantes.

Beaucoup d’artistes ont participé à la décoration de cette église tel que : Pietro et Gian Lorenzo Bernini, Cristofo Statiet bien d’autres. L’intérieur de la coupole a été décoré par GIovani Lanfranco, un vrai chef-d’œuvre d’illusionnisme. Le ciel est entré à l’intérieur de l’église, c’est splendide.

J’en prend plein les yeux pour cette première découverte. Ce qui me donne envie d’en voir d’autres. Nous poursuivons cette balade. Nous passons devant le Panthéon, que nous ne visitons pas, il y a une file d’attente interminable. Une prochaine fois c’est sûr. Maxime avait très envie de le faire mais tant pis, il sait qu’il y a un million de choses à faire à Rome !

Lance ta pièce dans la Fontaine de Trevi

Notre marche nous emmène vers la majestueuse Fontaine de Trevi. Je trépigne d’impatience, et je ne suis pas la seule, vu le monde. Ça grouille de monde, la distanciation sociale, tu l’oubli ici !

Mais je la vois, elle est belle, claire et lumineuse. Tout le monde veut faire son vœu et tu sais quoi ? Nous aussi, comme bons touristes que nous sommes.

Est-ce tu connais le montant de tous nos vœux récoltés chaque année ? La municipalité de Rome arrive à récupérer environ 1 million et demi d’euro ! Ce n’est pas fou ? Ils les versent à différentes œuvres de charité. Impressionnant tout cet argent. Les hommes qui l’entretiennent s’activent toutes les semaines pour que la fontaine de tous nos vœux soit toujours aussi belle.

Cette fontaine est bien évidemment la plus connue d’Italie et peut-être même du monde entier. Elle se trouve sur la Piazza Di Trevi. Elle est immense, près de trente mètres de haut. Au centre de la fontaine, tu y vois la statue du dieu de la mer, Neptune. Il est installé sur son char en forme de coquillage. Les deux statues situées sur les côtés, représentent, à gauche, l’abondance, et à droite, la santé.

Ne fais pas comme nous, si tu veux faire un vœu qui compte, il y a un process à respecter. La légende dit qu’il faut jeter une pièce de monnaie dans la fontaine, les yeux fermés, avec la main droite par-dessus l’épaule gauche. Ce que je ne crois pas avoir fait.

Toujours selon la légende, celui qui jette une pièce reviendra un jour à Rome. Pour deux pièces jetées, c’est le grand amour que tu trouveras à Rome. Et si tu souhaites te marier ou divorcer, ce n’est pas moins de trois pièces qu’il faut jeter. Voilà, maintenant à toi de jouer !

Visite l’église de Sant’Ignazio di Loyola si tu peux

Tu veux découvrir encore un monument ? Alors reste là et continue de lire. Ces petits spots sont vraiment cools à faire !

Nous continuons avec un arrêt à l’église de Sant’Ignazio di Loyola, encore une merveille d’architecture, toujours dans le style baroque. Comme pour l’église de Sant’Andrea Della Valle, c’est une église en croix latine. Elle est longue de plus de 80 mètres. Dans cette église, tu découvres des fresques en trompe-l’œil, le point fort de cette visite.

Ce trompe l’œil est parfait. La fresque a été peinte sur un plafond presque plat, et cette illusion d’optique donne la sensation d’un plafond parfaitement voûté. Pour mieux te rendre compte de sa perceptive, tu dois te placer dans le cercle de marbre le plus à l’est. Andrea Pozzo est également à l’origine du trompe l’œil d’un faux dôme, incroyable à voir, à l’intérieur tu pourrais parier qu’il y a un bien un vrai dôme.

La façade extérieure est elle aussi très impressionnante et belle à observer. Cette ville me surprend à chaque instant. Je viens à peine d’arriver, où s’arrêtera l’émerveillement ?

La nuit tombe mais nous poursuivons notre balade. Nous passons devant la belle et grande Piazza Del Quirinale, pour ensuite tomber sur la Basilique Sainte-Marie-Majeure. Est-il encore utile de te dire que c’est encore un monument splendide ? C’est la vérité, une très belle basilique de folie encore.

Pour la petite histoire, la création serait née après l’apparition de la Vierge au Pape Libère en lui demandant de construire une église qui lui sera dédiée. L’emplacement de cette église est très précis. Elle est construite à l’endroit où il aurait neigé cette même nuit. Le lendemain, un 5 août, une procession se dirigea vers la colline de l’Esquilin afin d’y découvrir un espace recouvert de neige. C’est à cet emplacement précis que le pape Libère fit construire un premier édifice.

Pas mal cette histoire tu ne trouves pas ?

L’intérieur est encore en lieu impressionnant de détails de peintures, de moulures et de dorures. La basilique est décorée de mosaïques, elles représentent des scènes de l’ancien testament, la genèse et l’exode. Et sur l’arc de triomphe, ce sont des scènes de l’enfance du Christ qui y sont représentées. Vraiment un joli monument de Rome parmi tous ceux qui existent ici !

Un bar / librairie vraiment trop cool pour ne pas y prendre un verre

Il est tard, nous ne pouvons plus faire de visite, nous décidons alors d’aller boire un verre bien mérité, après ses longues heures de marche.

Nous partons dans le quartier de San Lorenzo. C’est un quartier très urbain de Rome ou le « Street Art » domine les murs du quartier, réputé pour être « the place to be » pour les étudiants de la ville. Alors que nous marchons dans les rues de San Lorenzo, nous passons devant un café-libraire. Nous nous y reprenons à deux fois car l’extérieur ne laisse pas deviner l’intérieur. En tout cas, il faut y entrer.

J’aime le concept, nous décidons de nous y arrêter pour prendre l’apéro. Quel cocktail à ton avis ? Un Spritz évidemment. J’adore ça.

Nous nous posons au « GIUFA », ce café librairie dont le concept est juste génial. Certaines personnes sont installées, à boire un verre et d’autres à feuilleter le prochain roman à lire. L’endroit mixe parfaitement les deux univers. On s’y sent bien immédiatement ! Encore un endroit insolite à visiter absolument avant que son succès soit trop important !

A ce moment la fatigue de la journée commence à se faire ressentir alors ce petit arrêt apéro culture est parfait !!

Mais cette journée n’est pas terminée, on est crevé mais nous voulons en profiter encore.

Toujours dans le quartier de San Lorenzo à Rome, nous continuons d’arpenter les rues, jusqu’au prochain bar. Nous voulons boire un dernier verre avant d’aller dîner. Nous passons devant un bar à Gin, mon alcool préféré. La décoration à l’air chouette, on entre.

Il s’agit d’un bar à gin et restaurant. Nous nous posons au bar directement, l’idée est juste de rester boire un verre. Le serveur nous prépare deux cocktails à base de Gin, nous lui faisons confiance et nous avons raison car ses créations sont terriblement bonnes. Il est sympa ce serveur, il discute avec nous, nous conseille quelques endroits à voir à Rome. Il s’intéresse à sa clientèle et c’est agréable.

Comment résister au tiramisu de Rome chez Mr 100 Tiramisu ?

Il est maintenant l’heure de dîner et Maxime à encore une fois tout prévu. Il veut absolument m’emmener manger de très bons tiramisu. Quoi de mieux que le petit restaurant « Mr100 Tiramisu » pour goûter à ce dessert typiquement italien ? C’est un petit restaurant, simple et agréable. Sa particularité ? Une carte de 100 tiramisu au choix.

Le concept est sympa mais il est vrai que le choix devient difficile. Trop de choix, tue le choix ! d’ailleurs je ne m’aventure pas trop, je reste sur la version classique du Tiramisu. Et je dois bien avouer qu’il est bon. Maxime, lui, tente un peu plus d’originalité que moi, il en prend un à la cerise, qui semble bon également.

Cette fois, la journée se termine, nous regagnons le chemin de l’hôtel pour aller dormir. Demain la journée promet d’être longue, nous commençons par la visite du Vatican, je ne t’en parle pas ici car j’ai prévu un article spécial pour cette visite.

La meilleure pizza de Rome selon une amie romaine

Une nouvelle journée commence. Après une visite intense du Vatican, nous revoilà dans les rues de Rome. Je dois t’avouer que j’ai déjà mal aux pieds. Nous ne sommes pas très bien équipés pour la marche.

C’est l’heure de déjeuner. Nous recherchons aujourd’hui un restaurant, où apparemment les pizzas y sont délicieuses. Le restaurant s’appelle « Pizzeria Da Baffetto », et vu le monde qui attend pour y manger, je veux bien croire que les pizzas sont délicieuses.

Nous nous faufilons discrètement vers une table dans le coin de la rue que personne ne semble remarquer. Elle nous convient parfaitement. Ce restaurant est simple et familial. Pas de chichi ni de grosses fantaisies. Ici, tu viens pour manger une pizza et rien d’autre. Il n’y a pas de grandes vaisselles, d’ailleurs les pizzas sont servies dans des assiettes en alu.

Si tu recherches une décoration et un standing particulier, cette adresse n’est pas pour toi cependant sache que tu rates quelque chose.

Avec encore un Spritz entre les mains, nous choisissons nos pizzas, 4 fromages pour moi et viande, poivrons et œuf pour Maxime. Elles sont trop bonnes, la pâte est fine et goûteuse, la sauce tomate à du goût, celle d’une sauce tomate fraîche, je me régale.

Se perdre dans les rues de Rome, j’adore

Cet après-midi, nous poursuivons la visite des monuments de Rome. Nous marchons sans parcours de visite défini. Dès que nous voyons un lieu qui nous fait envie, nous nous y arrêtons. La météo se dégrade au fil des heures. Il faisait beau ce matin mais plus les heures passent, plus la pluie nous guette.

Nous passons devant la grande Piazza Cavour avec le grand palais de Justice de Rome. Le palais est énorme et sa façade imposante. En longeant le Fiume Tevere, nous arrivons devant le Castel Sant’Angelo dans le quartier de Borgo. Nous décidons de ne pas le visiter, il y a trop de monde et cela nous ferait perdre trop de temps dans l’après-midi.

Ce château porte son nom d’une tradition qui concerne l’époque de la peste en 590. Le pape de cette époque dit avoir eu une vision de l’Archange Michel, remettant son épée au fourreau, indiquant ainsi la fin de l’épidémie. Plus tard, ce même château fut transformé en prison et même un refuge pour les papes. Ce château a eu plein de vies différentes.

Nous déposons nos trottinettes sur la « Piazza Del Popolo ». Il s’agit d’une très grande place avec une grande rue commerçante, pour faire un peu de shopping. A quelques mètres de cette place, nous percevons une autre place, la « Piazza Di Spagna » qui nous mène vers les escaliers de la Trinité-Des-Monts. Nous les montons, difficilement. Avec toutes cette marche, je commence à ne plus sentir mes pauvres pieds. Nous arrivons en haut, devant l’église de la Trinité-Des-Monts, ce qui nous offre une très belle vue de la ville.

Nos pieds nous guident difficilement vers les « quatre fontaines ». Il s’agit d’une intersection où le croisement marque la séparation de trois quartiers, Monti, Trevi et Castro Pretorio. Posté à ce croisement, tu peux voir dans chaque angle, quatre fontaines avec chacune une statue. Ces fontaines datent de la fin de la Renaissance. Elles représentent le Tibre, le Nil, Juno et Diana. Beaucoup des fontaines de Rome avaient pour but de fournir des sources d’eaux publiques. De cette intersection, tu peux aussi apercevoir les obélisques de Santa Maria Maggiore, la Trinita Dei Monti et la Porta Pia.

Après la découverte des quatre fontaines, nous arrivons encore une fois sur une place, la Piazza Della Republica. C’est une très grande place qui accueille la basilique Santa Maria Degli Angeli e Dei Martiri. Nous décidons d’y entrer pour voir l’intérieur de cette basilique. De l’extérieur, rien ne nous dit qu’il s’agit d’une basilique. Il s’agit en réalité de l’ancien Caladrium des thermes de Dioclétien.

Elle est dédiée aux martyrs chrétiens. Le royaume d’Italie avait à l’époque fait de cette église, son église officielle. D’ailleurs aujourd’hui encore, la république italienne l’utilise pour des cérémonies nationales. A l’intérieur, c’est immense et sublime. Le transept mesure presque 100 mètres de long et 30 mètres de large. La décoration est précise et harmonieuse, avec de belles fresques et peintures signées Michelange et Vanvitelli qui a apporté des modifications des années plus tard. 

Objectif bar à cocktail Rome pour nous détendre

La nuit tombe et la journée se termine, sous la pluie et le froid. Nous sommes gelés mais je ne veux pas rentrer sans voir le Colisée de nuit avec ses éclairages magnifiques. Je suis fascinée par cet endroit que je n’ai vu qu’en photo.

Ce bloc est là, depuis toujours, imposant son respect. Nous sommes un peu choqués malgré tout de voir d’imposants travaux de création d’une ligne de métro. Si proche du Colisée et du Forum. Nous trouvons tellement dommage de venir ruiner cet endroit magique avec le métro. Et nous nous demandons également si ces travaux ne fragilisent pas tous ses merveilleux monuments et ruines ? Dommage et d’après notre guide, les Italiens sont assez révoltés par ce projet.

Mon beau Colisée demain notre journée t’est complètement consacrée, j’ai si hâte.

La pluie est de plus en plus forte et évidemment nous avons oublié notre parapluie à l’hôtel, sinon ce n’est pas drôle. Nous sommes trempés jusqu’à l’os, comme on dit. Tout ce que nous souhaitons à cet instant, c’est trouver un endroit où nous poser afin de nous réchauffer un peu.

Nous arrivons devant un bar à la décoration très élégante et raffinée. Nous décidons de rentrer à l’intérieur. Il est tôt, le bar compte quelques personnes qui prennent un cocktail. Nous faisons de même. Pas de Spritz cette fois, mais un gin, que je choisis mal d’ailleurs, je n’ai pas pu le boire, bien trop fort pour mes papilles !

Ce bar, c’est le LION. Le barman est là pour nous faire plaisir, il est plutôt cool. Pour le coup, ce lieu est bien trop chic pour nous à ce moment car nous sommes trempés, nous dénotons un peu avec l’endroit ! Mais nous passons quand même un agréable moment où nos pieds meurtris nous remercient pour la pause.

Tu dois dîner en amoureux au Vivi Bistrot de la Piazza Navona

Le problème, c’est que la pluie ne s’arrête plus de tomber et que nous avons une réservation dans un restaurant un peu plus loin sur la Piazza Navona. C’est sans hésitation la plus grande place du centre de Rome, elle est très grande et longue.

Sa longueur n’est pas sans but, en effet à l’époque cette place a été conçue pour les compétitions d’Athlétisme. Elle comportait des tribunes pouvant accueillir jusqu’à 20000 personnes. C’est après la chute de l’empire Romain que des habitations ont été construites à la place des tribunes. Plus tard encore, l’église Sant’Agnese in Agone, un palais, la fontaine Dei Quattro Fiumi et pour finir un obélisque de 16 mètres de haut furent construits sur cette place.

Aujourd’hui cette place est vivante avec ses cafés et terrasses. Tu trouveras également des artistes de rues et des portraitistes. Et pour finir, pendant la période de noël, la Piazza Navona, se transforme en un grand marché de Noël. J’aimerais beaucoup voir ça.

C’est sur cette place que nous avons trouvé un restaurant très charmant, le « Vivi Bistrot ». Il est installé dans le hall d’entrée du palais de la Piazza Navona, où se trouve le musée de Rome. Le soir, ce restaurant se transforme en un lieu très intimiste éclairé à la bougie et chauffé avec sa belle cheminée design. Les repas sont variés et sains dans un cadre très romantique. Attention cependant aux plus frileux car tout est ouvert, mais des plaids sont mis à dispositions.

Après ce repas, notre seul souhait est de rentrer nous réchauffer et nous sécher dans notre chambre d’hôtel. Demain, une grande journée nous attend avec la visite du Colisée et du Forum. Nous avons pour cette occasion pris un guide touristique car nous voulons tout savoir sur cet endroit fascinant.

Troisième jour à Rome : le Colisée et le Forum Romain

Jour 3, le dernier à Rome. La pluie de la veille a chassé les nuages. Cette journée s’annonce très ensoleillée, ce qui est génial car toute la visite se fait en extérieur. Nous décidons de nous rendre au Colisée à vélo pour savourer le trajet sous le soleil matinal. Comme déjà évoqué au-dessus, nous voulons tout voir et tout comprendre, alors quoi de mieux que prendre un guide pour nous aider ?

Nous arrivons au point de rendez-vous. Nous sommes avec un groupe d’autres touristes français qui eux aussi veulent découvrir l’histoire du Colisée, Palatin et du forum Romain.

Une dame tout à fait charmante nous accueille. Elle est pleine de vie et d’énergie et passionnée par l’histoire de Rome. Entre nous, je trouve que c’est le sosie parfait de Brigitte Macron. Maxime n’est pas d’accord, pourtant elle à la même tête et le même brushing ! Bon je ne suis pas là pour détailler physiquement cette dame.

Nous voilà équipés de nos écouteurs pour bien l’entendre et la guide munie de son parapluie rouge en l’air afin de ne jamais la perdre de vue. Des vrais touristes je te dis. Maxime et moi sommes moins équipés que les autres, nous n’avons pas prévu une seule bouteille d’eau et nos chaussures sont certes bien stylées mais pas du tout adaptées à la marche. Et la visite s’annonce longue et intense. Tant pis, ça va le faire !

Le Forum Romain est passionnant

Nous commençons par le Forum Romain. Il s’agit du site archéologique de l’antiquité romaine. Le Forum conserve toujours de merveilleux vestiges de certains monuments de cette époque.

Quelle était la fonction de ce Forum ? Bonne question que je me suis posée. Il s’agissait à l’époque de la place principale de Rome, que ce soit politique ou religieuse, il était le centre de tout.

Il accueille à l’époque certaines manifestations telles que, les entrées des empereurs ou alors des défilés militaires. Les citoyens romains s’y réunissent pour traiter d’affaires commerciales, politiques, religieuses. Après la chute de l’empire romain, il fut abandonné et pillé de ses diverses statues et pierres.

Entre le 16eme et 18ème siècles, débutent les fouilles archéologiques et ainsi les premiers déblaiements du terrain qui s’était enfoui après les siècles passés. Cet endroit est magique et rempli d’histoire, nous avançons de point en point en buvant les paroles de notre guide nationale.

Nous avons vu les restes du temple de Dioscures, le temple du divin César, la Reggia. Un peu plus loin, nous tombons sur un des plus anciens et importants sanctuaires, le temple de Vesta.

La maison des Vestales, c’est ici que vivaient les vierges qui entretenaient le feu sacré du temple. Vers le nord, tu trouveras les temples d’Antonin et de Faustine, suivis par le temple de Romulus. Au nord-est se trouve la grande Basilique de Maxence. Au nord-est du forum se trouve les vestiges du plus vaste temple romain, le temple de Vénus et de Rome. Et enfin, l’Arc de Titus a été construit à l’époque en l’honneur de Vespasien et de Titus pour leur campagne victorieuse.

Tout ceci ne te parle pas, mais si tu as l’occasion de visiter Rome, je te conseille la visite guidée et tu pourras apprendre toute l’histoire du Forum.

Le voilà enfin, ce Colisée si beau

Après cette merveilleuse visite et balade, nous voilà partis en direction du Colisée, je suis tout excitée de rentrer à l’intérieur. Nous arrivons devant. Cette fois de jour, il est toujours aussi beau que la veille.

Un peu d’histoire, ça te dit ? Le Colisée ou Amphithéâtre Flavien a été construit vers l’an 71 après Jésus Christ. C’est l’empereur Tito qui a inauguré le Colisée en 80. Il est le plus grand amphithéâtre Romain, sa forme ovale mesure 188 mètres de long, 156 mètres de large pour 57 mètres de hauteur. Les réseaux souterrains étaient utilisés pour abriter les animaux et gladiateurs. Il pouvait à l’époque recevoir plus de 50000 personnes. Mais attention, les placements se faisaient par classe sociale. Plus les personnes étaient placées proches de l’arène, plus son rang était élevé.

A l’ouverture du Colisée une fête avait été organisée pour l’occasion, qui dura 100 jours. Durant cette fête des combats de gladiateurs ont lieu dans ces arènes. Plus de 9000 animaux ont péri dans ses arènes lors de jeux de chasse. Il était possible également d’assister à des condamnations à mort, des reconstitutions de batailles navales et un tas d’autres manifestations.

Le Colisée est aujourd’hui en ruine, à cause de tremblements de terre, d’incendies mais aussi par la récupération de pierres pour d’autres constructions tels que des palais, des églises et hôpitaux. Le palais de Venise et la basilique Saint-Pierre ont été construits avec les blocs de travertin du Colisée. Il manque une très grosse partie du Colisée qui a disparu aujourd’hui.

J’ai juste envie de te dire wouaouuuu cette journée de folie. Parfaite visite, parfaite guide, qui d’ailleurs est tellement passionnée par ce qu’elle fait, qu’elle ne s’arrête plus. La visite a duré 4 heures au lieu de deux heures et demie.

On aime la Mozzarella, et toi ?

Cette matinée nous ouvre l’appétit et nous donne soif. Nous vivons nos dernières heures à Rome et je n’ai pas encore mangé une bonne Mozzarella. Donc, nous voilà à la recherche d’un spot pour manger une bonne mozzarella.

Cette fois je me fie un peu à ce que je vois sur internet et je tombe sur un restaurant, le Obica, un bar à Mozza à Rome. Nous choisissons deux mozzarellas différentes, une burrata et une di Buffala, nous ajoutons à ça une petite pizza. Tout était très bon, les mozzarella sont fondantes et pleines de goût. Nous terminons ce séjour sur un repas plus léger, car il faut le dire, nous avons beaucoup mangé et bu lors de ce week-end Romain.

C’est le retour à Paris avec pleins de souvenirs géniaux en tête et surtout avec la folle envie de vite y retourner car je sais que je n’ai pas tout vu. Il reste encore plein de choses à visiter et d’endroits où manger haha. Oui la nourriture italienne me fait très envie. J’ai très très envie de retourner au restaurant Roscioli pour manger les pâtes carbonara, peut-être qu’on se croisera là-bas !

J’espère te donner envie d’aller visiter ou revisiter cette belle ville, fantastique.

Si c’est le cas, n’hésites pas à venir me raconter tes impressions sur ce week-end de trois jours à Rome. On peut même se compléter les itinéraires si tu veux ! Je peux poster tes mises à jour sur cette page !

🍽 Bon appétit à Rome

Je reviens avec mes bons plans Miam-Miam pour te donner les informations des restaurants que nous avons fait à Rome. Je te donne ici toutes nos bonnes adresses !

Les restaurants

Voici les restaurants que nous avons essayé durant notre séjours de 3 jours à Rome.

Le Roscioli

AdresseVia dei Giubbonari, 21, 00186 Roma RM
Téléphone+39 06 687 5287
WhatsApp+39 3420417492
Site internetsalumeriaroscioli.com
Instagramroscioliroma
Horairesl’épicerie, du lundi au dimanche de 9h à 20h et le restaurant, tous les jours de 12h30 à 16h et de 19h à 00H

Il fortement est conseillé de réserver. Dans ce restaurant j’ai eu la chance de goûter aux meilleures pâtes carbonara de toute ma vie. Elles étaient divines, une explosion en bouche. La décoration du restaurant est top, en fait pas vraiment de décoration, mais tu manges dans une épicerie, où se mêle les odeurs de fromages, charcuterie, le tout entouré de centaines de bouteilles de vin. Tu peux tout acheter dans ce restaurant.

Le Mr 100 Tiramisu

AdresseVia dei Sediari, 11/12, 00186 Roma RM
Téléphone+39 06 8797 9667
Site de réservationthefork.it
Page FacebookMr100Tiramisu
Instagrammr.100tiramisu
Horairesdu lundi au dimanche de 11h à 23h

C’est un petit restaurant avec peu de tables, l’ambiance y est simple et agréable. Le but de ce restaurant est de manger le fameux Tiramisu qui est pour ma part excellent. Le repas est bon aussi, les planches de charcuteries et de fromages que nous avons essayées sont très bonnes. Pour les desserts, tu as le choix entre 100 tiramisus différents. Il faut du temps pour lire toute la carte !

Pizzeria Da Baffetto

AdresseVia Del Governo Vecchio, 114, 00186 Roma RM
Téléphone+39 06 686 1617
Site internetpizzeriabaffetto.it
Page FacebookPizzeriaDaBaffetto
Instagrampizzeria_da_baffetto
Horairesde midi à 15h30 et de 18h à minuit

Cette pizzeria située au cœur du centre historique te permettra de déguster les vraies saveurs d’une pizza romaine. Ce restaurant historique fait fondre nos papilles depuis plus de 50 ans, c’est une valeur sûre de cuisine authentique et traditionnelle. Nos pizzas sont excellentes, savoureuses et de qualité. L’ambiance est chaleureuse et typiquement italienne avec un esprit familial. Il est évidemment très apprécié des touristes mais sans pour autant abandonner sa clientèle romaine toujours fidèle à ce restaurant.

Vivi Bistrot

AdressePiazza Navona, 2 00186 Roma RM
Téléphone+39 06 6833779
Site internetvivibistrot.com
Page FacebookVivibistrot
Instagramvivibistrot
Horairesdu mardi au dimanche de 10h à 00h

Nous avons passé un très agréable moment dans ce restaurant. Situé à l’intérieur de l’historique Palazzo Braschi et aux pieds de la fontaine Qauttro Fiumi, ce lieu est romantique avec lumières tamisées avec une jolie cheminée extérieure. Attention aux plus frileux car la plus belle salle du restaurant se trouve à l’extérieur, dans les voûtes. La cuisine est bonne et saine, elle n’est pas spécialement italienne, les inspirations du chef cuisinier sont très variées.

Obicà

AdressePiazza di Firenze, 26, 00186 Roma RM
Téléphone+39 06 683 2630
Site internetobica.com
Courrielparlamento@obica.com
Instagramobicamozzarellabar
Horairesdu lundi au jeudi de 09h à 23h30, le vendredi de 09h à 00h, le samedi et dimanche de 11h à 00h

Il s’agit d’un des premiers bars à mozzarella au monde. Un large choix de mozzarella s’offre à toi mais pas uniquement. Des bonnes pizzas sont à la carte et tu peux également juste te poser et boire un verre. Nous avons aimé ce repas qui était léger et bon. Je n’ai rien à redire de la mozzarella, elle était savoureuse. La pizza était très bonne aussi et moins grande que ce que nous avons l’habitude de voir, ce qui nous convenait parfaitement.

Les bars

Voici les adresses des bars que nous avons visités à Rome. Ils sont tous très bons, je te le promets !

Le 7 Grammi

AdresseVia Salaria, 262, 00198 Roma RM, Italie 
Téléphone+39 06 855 4925
Site internet7grammiroma.it
Courriel7grammiroma@gmail.com
Instagram7grammi
Horairesdu lundi au jeudi de 6h30 à 21h30, du vendredi au samedi de 6h30 à 23h, le dimanche de 7h30 à 21h30

Voilà un bar et restaurant très agréable. C’est le premier endroit où nous sommes posés pour boire un verre. Nous n’y avons pas mangé. Nous avons juste pris un verre, un Spritz plus précisément, juste pour attendre notre réservation au Roscioli. Ce Spritz était très bon et frais. Le personnel est accueillant et très souriant. 

GUIFA

AdresseVia degli Aurunci, 38, 00185 Roma RM
Téléphone+39 06 4436 1406
Site internetlibreriagiufa.it
Courriel/
Instagramgiufalibreria
Horairesdu lundi au jeudi de 9h à 21h30, du vendredi au samedi de 9h à 00h, le dimanche de 11h à 20h

Nous avons été curieux, ce café librairie est insolite. Le concept me plait. Être posée à une table dans le coin de cette librairie, boire un verre tout en discutant et observant les clients venir acheter un livre. Il n’y a pas de décoration particulière mis à part des livres partout. L’ambiance est agréable et relaxante. Un bon Spritz au beau milieu de ses kilomètres de lignes déposés sur des feuilles de papier afin de permettre aux lecteurs de s’évader.

Liska

AdresseVia degli Equi, 56, 00185 Roma RM
Téléphone+39 06 8951 0185
Site internetdemosito2.eu
Courrielliskacibodimare@gmail.com
Instagramliska_cibodimare
Horairesdu mardi au dimanche de 12h à 15h et de 18h à 00h

Agréable bar à gin, à la décoration contemporaine. Une multitude de cocktails à base de Gin y sont proposés, avec toutes les marques possibles. Le serveur très accueillant, cherche à savoir d’où nous venons et nous conseille également d’autres endroits à ne pas rater. Cet endroit est également un restaurant, nous n’y avons pas manger mais le restaurant semble très cool aussi.

Lion

AdresseLargo della Sapienza, 1, 00186 Roma RM
Téléphone+39 06 8115 7070
Site internetlionroma.it
Courrielinfo@lionroma.it
Instagram/
Horairesdu mardi au dimanche de 16h à 2h

Ce bar à cocktail est magnifique en termes de décoration. Les barmans sont des pros de la mixologie. Ils peuvent tout faire, du grand classique au cocktail le plus original. Cependant si tu as un doute sur un mélange, ne fait pas comme moi, demande ce qu’il y a dedans !! Je n’ai choisi que par le nom qui m’attirait sur le moment. Je me suis retrouvée à boire un cocktail presque pur, sans chichi, trop dur pour moi.

🛏 Bon plan dodo à Rome

La RNous avons trouvé cet hôtel sur www.booking.com à un prix raisonnable. Les chambres sont belles et bien décorées. Je te conseille de réserver celles du rez-de-chaussée qui sont les plus originales avec un esprit loft/atelier. La particularité de ses chambres, c’est leur sol en pierres protégées d’une vitre. Le personnel est très sympa et agréable. Les employés sont disponibles et maîtrisent bien l’anglais. Nous ne connaissons pas la qualité du petit déjeuner car nous préférons les prendre à l’extérieur afin de profiter dès le matin de la ville.  

AdresseVicolo di Sant’Onofrio, 4 – 5, 00165 Roma RM
Téléphone+39 06 6880 6739
Site internethotellarovere.com
Courrielinfo@hotellarovere.com
FacebookHOTEL-LA-ROVERE-200630433327835
Horaires24h/24
Silvia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.